58- photos, photos, photos

mais pas que ! A la veille du 3ème confinement , ce vendredi 19 mars 2021 .

1 – La photo nous a manqué , alors on se précipite chez Magnum photos, 19 rue Hegésippe Moreau .

Deux expos sont présentées .

Au rez -de-chaussée Harry Gruyaert Marocco, jusqu’au 2 avril, de 12 à 17 h . Dans la salle : dix photos, prises entre 1976 et 2010, et un grand diaporama dans la salle de visionnage .Elles ont été faites dans plein de lieux différents ,le Haut et le Moyen Atlas, Zagora, Ouarzazate, Essaouira, Erfout, Marrrakech , au cours de ses très nombreux voyages dans ce pays qui lui a révélé la couleur . Et Harry Gruyaert est un grand coloriste .
Paysages, architectures, figures humaines font partie d’un tout , où dominent l’ocre, le bleu, des taches blanches et partout du rouge .Souvent l’homme est juste une tache, un élément graphique , dans un environnement de tissus, de murs, de collines, d’animaux, tout est à sa place .


C’est aussi un très grand maître de la composition, comme vous le constatez, et particulièrement dans cette photo

Vous pouvez encore trouver en librairie son livre de 2013 , qui n’est pas en vente ici .

Vous montez le très bel escalier , très contemporain, oui , vous le savez, je suis très sensible aux escaliers ! Au premier étage derrière les vitres on voit les gens travailler , oui je suis sensible aux lieux de travail !


On arrive au deuxième étage pour l’exposition de Josef Koudelka ruines, projet monumental , réunissant près de trois décennies de travail .

Peut – être avez – vous eu la chance de voir l’expo complète à la BNF ?

Ou de vous faire offrir le livre ?

Sinon ici vous verrez trois grandes photos, en noir et blanc, bien sûr, de grande dimension 83×254 cm , sous forme de panorama .
En fait il a visité quelques 200 sites archéologiques , dont Palmyre , photographiés au ras du sol, alternant gros plans et points de vue distants , en jouant avec l’ombre et la lumière , sans horizon .

Temple d’Olymièon, stylobate de 110×44 m. Réalisé en131 -132 par l’empereur Hadrien .Quinze des 104 colonnes d’ordre corinthien sont encore debout .

Athènes .

Apollonie de Cyrène, Libye.marbre cipolin, chapiteaux de réemploi, Ve-VI e siècles

Ségeste, Sicile . Temple dorique .édifice inachevé , fin du V e siècle avant JC.

Non, je ne suis pas rassasiée ! après des monographies, choisissons plutôt une exposition thématique .
2-

Très belles photos , principalement en noir et blanc, variées non seulement dans la fonction de la main, mais dans leurs styles si représentatifs de leurs époques .


On peut y acheter un délicieux petit livre ,Jeux de mains , publié chez Chose Commune, relié à la japonaise .

Cent œuvres sont ainsi présentées , sans ordre chronologique , tous siècles, toutes civilisations confondues , on découvre dessins, photos, tableaux , collages .

3- Autre expo collective , pas loin , chez Pierre Yves Caër, 7 rue Notre Dame de Nazareth .


Ce sont de jeunes artistes , français et japonais , reliés par leurs recherches visuelles et techniques .
Manon Daviet revisite le tissage par le tricot et le tufting, le crochet et les points noués , pour des propositions très contemporaines , qui font la part belles aux reliefs et aux différents plans .


Charlotte Gautier Van Tour

utilise des matières naturelles , comme l’agar agar ( une algue )

la spiruline, la glycérine de moutarde, des écorces de fruit , elle les étend, les laisse sécher et se racornir, selon un temps qui en déterminera la couleur, du turquoise au brun soutenu et les dispose en créant des reliefs . Elle cherche le lien entre l’infiniment grand et l’infiniment petit .

Elle a aussi travaille sur des cartographies , comme la cartographie des vents

Tiffany Bouelle a choisi des sortes de Kakémonos , ou de Noren , peints de façon calligraphique et réhaussés de broderie .




4- De quoi avons -nous envie en ces derniers moments à consacrer aux galeries ?
Lumières , couleurs , transparences , énigmes .

Et oui un métro direct pour Saint Michel, et on file rue saint André des arts chez Kamel Mennour , car on se souvient de l’annonce du vernissage de l’expo sur les réseaux sociaux prévu juste aujourd’hui.


Et oui , Ann Veronica Jansenns!



5 – et dernière étape, chez Kamel Mennour, rue du pont de Lodi ,

dans la salle du bas, uns seule pièce , éblouissante pour clore cette période, classique dans sa référence et contemporaine dans son concept .

DAN FLAVIN


Les néons , vous l’avez expérimenté vous aussi , sont difficiles à prendre en photo, il n’apparaît bien souvent qu’une lumière blanche , sans distinction de forme .



Prochain tour de galeries , fin avril, peut – être ?


En attendant plein de beaux rendez -vous en visioconférences, plein de visites virtuelles et sur tous les sites des galeries ou par le biais des dossiers de presse en libre accès où on peut avoir connaissance de ce qui devrait être exposé !
A bientôt .
Si la situation se prolonge , ou si vous le souhaitez avant , je pourrais vous fournir quelques liens ou quelques possibilités de news letters intéressantes .
Vous le savez , ce blog ne s’opposerait pas à un peu d’interactivité, exprimez vos réactions , vos desiderata !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :