59 – il n’y a plus de portes à pousser !

Ah oui ! Un blog sur les galeries sans galeries ? Ok c’est un challenge !
Je vous parie que je vais arriver à faire 6 chroniques !

1- En cette troisième période de confinement , les galeries sont fermées.

Mais

Les galeristes protestent ,et réclament l’égalité de traitement avec les maisons de ventes aux enchères , ouvertes . ( voilà donc un endroit où vous pouvez encore vous rendre .)

Certaines galeries proposent de vous recevoir sur rendez- vous , à prendre par téléphone.

D’autres , faisant aussi librairies , peuvent vous accueillir . D’autres , après envoi d’un catalogue virtuel, pratiquent avec plaisir le click and collect .

Et Paris offre beaucoup de lieux en plein air où vous pouvez admirer des sculptures, par exemple les jardins des Tuileries, du Luxembourg , Tino Rossi , du musée Rodin, la fontaine Stravinsky, l’esplanade de La Défense , les œuvres d’art contemporain tout le long du trajets des tramways, l’arc de la fraternité de Georges Rousse dans le XIII eme,l’oeuvre de Claes Oldenburg au parc de la Villette ,les mains de Louise Bourgeois aux Tuileries, les tulipes de Jeff Koons, etc etc .

À Bercy villages sur les murs du passage couvert, un hommage est rendu à Louis de Funès, où des affiches de ses films sont exposées .

Gare de Lyon : Océan , est une expo de photos destinée à sensibiliser le public à la sauvegarde des océans .


2 – Signalons également l’excellente initiative de Mika ,en collaboration avec JCDecaux, la ville de Paris , la MAD pour l’opération

10 œuvres , dont la sienne , ont été choisies , pour être exposées , en posters, sur les colonnes Morris , puisqu’il n’y a plus d’annonces de spectacles, dans 5000 lieux .

4 – L ´exposition sorties d’école , au parc de la Villette , nous est en partie accessible, dans l’allée devant la grande Halle , installations et photos essaient de nous consoler de ne pouvoir entrer voir tour le reste , visible juste pour les invités, galeristes et journalistes !!!


On me permettra de trouver la sélection extérieure bien pauvre, peu imaginative, et les photos toutes du même format, emballées, bien ternes .
Petite sélection parmi les installations .

Un vrai souffle

5- rue des Beaux Arts À visage découvert

c’est l’article du Monde qui a attiré mon attention , en voici quelques extraits :



Les photos sont difficiles à prendre , elles comportent des reflets !!! Mais j’ai préféré vous les montrer telles quelles plutôt que d’y renoncer .


Vous reconnaîtrez, je le sais , des œuvres de Vincent Bioulès , Jean Hélion , André Masson ( le portrait de Jouvet ), Tal Coat, Combas, Antoine Schleck .

6 – le chat déambule aux Champs Elysées . Philippe Geluck

, jusqu’au 9 juin .Entre Concorde et le Rond Point .

Tout le monde en parle, certes , moi aussi , en essayant d’éviter le côté Disney, sorties des familles et des associations en tout genre , selfies, rigolades , et autres joyeusetés .

A l’endroit de l’exposition des 31 sculptures des obèses magnifiques de Fernando Botero, (octobre 92 – janvier 93 ) corps ou fragments ,animaux, en bronze brun,de différentes hauteurs , Geluck a fait installer 20 sculptures en bronze vert, de 2,70 m et de 2,5 tonnes chacune, en même temps que dessins préparatoires et bronzes petit format , à la galerie Huberty & Breyne, 36 avenue Matignon. Le chat à Matignon. ( voir le site de la galerie )

Geluck désire créer à Bruxelles un musée du chat et du dessin d’humour. L’argent touché par la vente des sculptures ( 300000 euros chacune ) est destiné à cet usage,bonne idée puisque,avant d’être montrées au public, 16 sur 20 étaient déjà vendues. La ville de Paris n’a rien payé .

Le dessinateur est ainsi passé à la sculpture de son personnage favori, le Chat , créé en dessin en mars 1983, grâce aux encouragements de François Deboucq .Il en a peint une toile monumentale de 2 x 3 m en 91.

En 2003 , il crée la sculpture du Chat en discobole , puis réalise une sculpture par an .Son premier chat monumental remonte à 2008 .

La technique en 22 étapes, qui réclame le concours de 60 personnes, est très bien expliquée , point par point, à l’aide de photographies, à la fin du catalogue de l’expo ( Casterman) . Souvent deux sculptures identiques sont réalisées.Il a tenu aussi à créer des sculptures fontaines .

En 2016 le Musée en herbe dans l’art et le Chat fait découvrir aux enfants les nombreuses références artistiques de Geluck, Rodin, Warhol, Ai Weiwei …

Je ne vais pas disserter sur l’humour de Geluck, qui peut être très fin dans certains dessins , mais on ne peut qu’être sensible à sa culture artistique et à la pédagogie qu’il déploie pour que chacun s’y retrouve : l’antiquité avec le Discobole , la mythologie avec Atlas ,Rodin et son penseur, la danseuse qui évoque celle de Botero, mais n’arrive pas à lever la jambe aussi haut, le catholicisme avec saint Sébastien, la littérature avec Roméo et Juliette, les contes avec le joueur de flûte de Hamelin .
Il est très fort dans l’absurde ! Avec ce qu’il appelle la désolation de la Belgique officiellement nommée d’après un film singing in the rain !!!
Humour ,jeux de mots , tendresse, poésie , légèreté , lui permettent de faire passer ses messages :

l’ode à la presse , avec le Chat au Journal

l’hommage aux dessinateurs de presse assassinés, avec le martyre du Chat , métamorphosé en Saint Sébastien , transpercé par des flèches devenues crayons colorés ( et oui , de la couleur ! ) sur lesquels des oiseaux reviennent , porteurs d’espoir .

le malaise existentiel , tout est à l’envers de ce qu’on attend, il ne pleut que sous le parapluie .

la dénonciation de la pollution, Atlas porte une sphère remplie de bouteilles en plastique …cela parle aussi de la fragilité des ressources d’eau potable .

la grâce des danseurs en surpoids , comme notre très cher Olivier Dubois .

Et n’oublions pas l’introduction du texte écrit dans la sculpture , première statue parlante , si on excepte le célèbre Pasquino à Rome .

Sachez que vous devriez pouvoir retrouver le Chat au musée Soulages à Rodez, jusqu’en septembre 2021 dans le Chat visite le musée Soulages , sympa, non ?

Il pourrait y avoir une septième rubrique sur le street art en ce moment autour de nous, partout , mais , chers amis , c’est à vous de vous la créer !

et nous finissons cette série par la plus connue


Bonnes visites , regardez les vitrines des galeries, leurs sites, ce qu’elles proposent visioconférences, podcasts , l’art dans la rue , soyez à l’affût !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :