47- Bonne rentrée 2020, même si elle est bien différente de celles des autres années

Nous avons pu pendant nos vacances en France visiter, à Paris et ailleurs, plein de belles expositions d’art contemporain, telle celle consacrée au design à la Villa Noailles d’Hyères, souvent en partie en plein air ,ou comme chaque année le voyage à Nantes ,
ici Stephane Thidet le rideau d’eau devant le théâtre Graslin

Ou crée plus récemment un été au Havre

Ainsi, par exemple , que le festival des jardins, à Chaumont sur Loire ,

A Paris , 150 galeristes ont su organiser l’ouverture concertée de leurs galeries ( Marais, Belleville, Saint Germain des Prés) un dimanche par mois , pour encourager familles et hésitants à se promener dans le parcours prévu dans le cadre de «  un dimanche à la galerie 2020 », masques, gel, gestes barrières, flux régulé .

La galerie Perrotin a généreusement invité 26 plus petites galeries parisiennes à présenter, par roulement , une sélection de leurs artistes,du 23 mai au 14 août .

Le salon du livre rare a exposé de magnifiques gravures, estampes, toiles, affiches de cinéma. La Fiac et le Salon de la photo renoncent à leur édition cette année.

Alors, cette rentrée ? D’abord toutes les belles expos temporaires des musées ! On est gâtés si on aime le dessin, avec la collection Prat au Petit Palais et le dessin qui sort de ses réserves au MAD,

et on a eu la chance que le très contemporain et inventif salon DDessin, rue Richelieu ait présenté ses merveilles .

En face au Drawing lab, du Drawing hôtel , quelle chance de revoir Lucy+Jorge Orta, artistes complets engagés dans leur pratique . A ce sujet lire leur entretien dans la super revue point contemporain .

Perrotin a ouvert courageusement une troisième galerie à Paris, en juin 2020, 2 bis avenue Matignon, dans un style grand salon cosy, où sont présentes des artistes chouchous,Othoniel, Laurent Grasso, ainsi que 2 tableaux de Barthi Kher, qui joue ici avec des collages de bindi en forme de roues crantées et de spermatozoïdes, très réussis par leur utilisation de la lumière, de la composition et des couleurs, et vous me connaissez, d’habitude j’ai horreur des collages actuels.

Invitez-vous dans ce salon intimiste !
En fait, tout le contraire de ce qui se passe à la Gaîté Lyrique , oùl’on trouve un collectif, du noir et blanc, un parcours qui nous met en mouvement, des films, des vidéos, beaucoup de lumière . Je parle ici de faire corps ensemble , d’Adien M et Claire B, et de leurs nombreux collaborateurs, qui nous proposent une expérience immersive, accompagnée d’une musique enveloppante, et nous invitent à regarder, bouger, inventer postures et mouvements pour transformer notre environnement visuel , en jouant avec l’ombre et la lumière. Plaisir assuré, public jeune qui adore, réservation obligatoire .

On a fait le parcours du Génie en liberté , on est retourné à Éléphant Paname,on a raté Jeune Création à Pantin et Romainville , on se masque, on met du gel , et hop , on visite.

La prochaine fois, je parlerai des galeries du 3 eme que je vais voir demain. Je vous encourage , vous qui aimez la gravure contemporaine , à vous déplacer place Saint Sulpice les 5 et 6 octobre, et à aller voir la Fondation Taylor.

Bonne rentrée , belles visites, belles découvertes et amis artistes et galeristes , continuez à nous enchanter .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :