37 – villa Datris, a ppr oc he, Drawing Hôtel. Galerie Da-End, et Kiki Smith

Alors on déroge, hum? Galeries oui , mais pas que?
En fait la Villa Datris est une fondation, que vous connaissez à l’Isle sur la Sorgue, Depuis 2011, fondation pour la sculpture contemporaine. Mais savez-vous que depuis deux ans elle a ouvert un espace à Paris: 9 rue Monte Cristo, 75020, ouvert du mercredi au dimanche de 11 h à 18 h 30 , et dont l’entrée est gratuite ? L’exposition actuelle

Mare Nostrum , identités méditerranéennes  ,   se terminera le 12 janvier.

Il s’agit d’un joli  petit espace de quelques salles à l’étage, au rez de chaussée, et dans deux cours, qui présente actuellement sculptures et installations d’une quarantaine d’œuvres  de 24 artistes dont certains très connus ( Agam, Ben , Dezeuze, Plensa, Niki  de saint Phalle, Viallat ), autour de trois thématiques liées à l’identité de la mer Méditerranée : source d’inspiration berceau des civilisations, et terre de conflits.
Une carte blanche a été confiée au collectif  La Fratrie , qui évoque , en deux salles, dans des scénettes , les dérèglements climatiques,l’exil et l’identité transnationale.

37753684-D05B-46F5-9CD8-50764B215954

Une petite bibliothèque est mise à notre disposition, et on peut acheter les catalogues des expositions précédentes dont tissage et tressage . L’accueil est très chaleureux.Et des rencontres sont prévues le samedi avec des artistes exposés.

vous pouvez consulter.   http://www.fondationvilladatris.com et les retrouver sur facebook

alors vous retrouvez les noms des artistes?

Cathryn Boch , Claude Viallat , Daniel Dezeuze, Jaume Plensa, Niki de Saint Phalle, Hakima El Djoudi , Ben,  et oui il en manque deux , allez les voir et dites- moi de quoi il s’agit!

 

Avez-vous bien profité du salon de la photo, de Paris Photo, du plus contemporain Fotofever ? certes, répondez- vous, presque blasé !     Oui oui, mais

le salon gratuit , confidentiel et hyper contemporain?
oui oui approche, 40 rue de Richelieu ! Unique salon dédié à l’expérimentation photographique, juste 14 galeries, qui s’intéressent au support, aux découpages, aux collages , à tout ce qui est décalage ? En fait a ppr oc he.Vous en avez assez de voir toujours les mêmes styles de photos? Retenez ce nom pour l’année prochaine, ça décoiffe.
Vous pouvez toujours vous rendre  rue de Richelieu  , au 17 , au Drawing hôtel, non non pas pour dormir ! Enfin libre à vous ( quatre étoiles ) !  Nous, nous soutenons sa démarche en faveur du dessin contemporain , c’est le premier centre d’art  privé dédié à la promotion de l’art contemporain  avec  la déco des étages confiée à de grands artistes, sa vente de livres , crayons, aquarelles à tout public ,  , ses ateliers Drawing kids , et son Drawing lab, au sous-sol, qui expose gratuitement des dessinateurs.

Dans les étages, de façon permanente
entre autres

Francoise Petrovitch

Excusez du peu….

et l’exposition actuelle du drawing lab , en sous-sol, escalier en face de l’entrée , sans rendre de compte à personne , pour les timides.

Élysée , une biographie

Alexandre et Florentine Lamarche -Ovize, jusqu’au 9  janvier

drawinglabparis.com

Vu que ce n’est pas bien précisé je me permets de souffler qu’il s’agit de l’univers du grand Élysée Reclus très fantasmé.

982453BC-FB35-4249-A974-D5422C6D5B05

 

Une galerie, une galerie! Hurlez-vous, en tapant des deux poings sur la table!
oui , j’en ai une dans ma manche. Une seule, vous me pardonnez?

J’ai tellement vu d’expos dans les musées , grandes institutions, la Biennale de Lyon, que j’ai assez peu visité les galeries! Mais je vous recommande

La galerie Da-End, 17 rue Guenegaud, 2 petites salles,  au sol, au plafond et aux murs noirs,cabinet de curiosités contemporain, que nos yeux s’habituent à découvrir peu à peu, les œuvres sont bien présentées, respirent , intriguent, quelques marches  nous emmènent dans une minuscule pièce, d’autres à descendre nous ramèneront, rêveurs à la rue.Actuellement,

53476996-24FA-486B-A338-3ED61ADE98DD

quand j’y suis allée voilà ce que j’ai vu

 

Allez on traverse la rue, hop, la Monnaie, l’expo Kiki Smith , on sort 14 euros, comme d’hab, et on va enfin découvrir des œuvres car on ne la voit pas souvent exposée à Paris.

Mythologies, femme et animalité, dessin sur papier froissé fin, féminisme , bijoux agrandis, tapisseries, sculptures. Éblouissement.

plein de vernissages en vue, les galeries Univer, l’échiquier, etc , a très bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :