32- Paris Gallery week-end

Les 17, 18 19 mai 2019, 48 galeries ont organisé vernissages, conférences, performances, cocktails, brunches, signatures, le long de 7 parcours. J en ai choisi deux:Temple-Archives et République-Beaubourg, leurs expositions se poursuivent, vous allez en profiter ! On va parler de tableaux, du rapport aux mots, d’installations, de supports, de photos, de recherches de matières. J’ai sélectionné 7 galeries, pour l’originalité et la grande qualité de leur programmation .

Commençons par le côté branché du Haut Marais, osons la rue Notre Dame de Nazareth. Au 29 , nous retrouvons la galerie Backlash qui présente jusqu’au 1 juin, l’artiste Rero, et son expo mind over matter. Nous retrouvons ses phrases aux lettres barrées qui sont partie prenante de l’oeuvre au même titre que les couleurs, ses supports divers, et ses matières personnelles.

Chez Christophe Gaillard ,5 rue Chapon, on a jusqu’au 15 juin pour se replonger dans l’univers abstrait et coloré de Pierre Tal Coat , et ses œuvres des années 70, huiles, graphite, aquarelles qui composent l’émerveillement abrupt.

Cathryn Boch, à la galerie Papillon, 13 rue Chapon, jusqu’au 18 juillet, nous convie dans Reverse, à admirer et comprendre son beau travail plastique sur les frontières, la polarité hospitalité/ hostilité, son urgence de raconter la pollution des mers et des terres, les territoires en tension. Ce travail effectué en résidence, à l’hôpital psychiatrique d’Aix en Provence, utilise la cartographie, de Marseille et de la Méditerranée, en tailladant, cousant, distordant. On est entre dessin, installations et sculptures.

La Galerie Tornabuoni, désormais installée passage de Retz ( rue Charlotte) a fait le choix de tableaux-reliefs et sculptures bien datées d’Arnoldo Pomodoro, des années 55 -65,et de sa réflexion entre le dedans et le dehors, le brut et le poli.

Or sur ce dernier thème, une petite galerie, hors parcours, tenue par des jeunes gens passionnés, la galerie Anthony Roth, 11 rue Chapon , nous fait découvrir un tout jeune artiste Alban Duchateau et son remarquable travail si innovateur, raffiné contemporain sur les miroirs, anciens, cuivres , et traversés de lignes géométriques clean, qui sont en cuivre poli!

RX, 16 rue des 4 fils, présente une expo collective avec des temps forts sur quatre artistes, dont Denis Darzacq, ce photographe qui réfléchit sur les relations entre corps et environnement , 3 photos sur treize sont bien connus, corps déséquilibrés ou en lévitation, les autres ,p lus récentes, nous laissent indifférents, par bonheur, d’autres photos d’anna malagrida , de Georges Rousse, et d’Elger Essen , nous consolent d’être venus.

les feux d’artifice:

L’un classique, la galerie Mitterand,79 rue du temple, dans ses deux espaces ,nous fait ce cadeau d’

Une brève histoire de la modernité

Tout ce qu’on aime, cela vaut bien des expositions payantes dans les musées.

Et le très grand Erwin Olaf,

Oui vous avez bien lu!

Va nous permettre d’aller voir encore et encore sa série Palm Springs, de 2018, chez Rabouan Moussion, 7 rue Pastourelle jusqu’au 27 juillet avec une pause , pour se remettre de ce trop plein d’émotions, du 17 au 27 juin !!!

E voilà le deuxième feu d’artifice!

Photos sobres, frontales, fragments d’histoires à deviner, personnages mystérieux, dans un environnement qui pour la première fois comporte des paysages et plus seulement des intérieurs, hommage aux années 60 cette fois-ci ( meubles, vêtements ,coiffures) et une vidéo de fleurs en noir et blanc qui …

Bonne promenade, bonnes visites,vous vous pâmerez bien encore un petit peu!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :